L’avenir de l’Europe (2)

 

Le rapport étudie l’éventualité d’une réforme en profondeur du traité de Lisbonne.

 

  • 283 pour

  • 269 contre

  • 83 abstentions

Majorité : Verts / S&D / ALDE / PPE 

Le rapport
·     propose de créer un poste de ministre européen des finances et de donner à la Commission européenne le pouvoir de formuler une politique économique européenne commune et de lui donner effet, soutenue par un budget de la zone euro;
·    rappelle que le Parlement européen devrait avoir un siège unique;
·    suggère de réduire nettement la taille du Collège des commissaires européens, notamment en réduisant le nombre de vice-présidents à deux; et
·    demande de permettre aux citoyens de l’UE dans chaque État membre de voter directement pour les candidats en tête de liste des partis politiques au poste de Président de la Commission.

" Je sais que nous pouvons avoir une Union européenne forte, puissante, respectée tout en ayant des démocraties locales et nationales prospères. En fait, je suis convaincu que l’un n’est pas possible sans l’autre".

Verhofstadt       Guy Verhofstadt, Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe

 

Pour     Contre Abstention Pas pris part au vote
  • Michèle ALLIOT-­MARIE, Franck PROUST (PPE)
  • Eric ANDRIEU, Virginie ROZIÈRE (S&D)
  • Robert ROCHEFORT (ADLE)
  • José BOVÉ (Verts)

 

  • Edouard FERRAND (ENL)